Presse (L'Indépendant): Affaire de l’avion présidentiel et du contrat d’équipements militaires

posté le 12-12-2014

Affaire de l’avion présidentiel et du contrat d’équipements militaires : -Les Procureurs du Mali indexent  « des personnalités de haut rang, impliquées ou susceptibles de l’être »





Dans un récent courrier de félicitation et d’encouragement adressé au Bureau du Vérificateur Général (BVG) l’Association Malienne des Procureurs et Poursuivants (AMPP) évoque des  » indices graves et bouleversants à l’encontre des personnalités de haut rang, impliquées ou susceptibles de l’être  » dans les enquêtes en vue de sanctionner les personnalités impliquées dans les  » malversations avérées  » dénoncées par le FMI dans le dossier de l’achat de l’avion présidentiel et du contrat d’équipements militaires.



Dans cette correspondance, les représentants du parquet malien estiment que la détermination et le professionnalisme des services du BVG sont à saluer dans l’audit qu’ils ont réalisé.  » En si peu de temps, la perspicacité de l’institution du Bureau du Vérificateur Général, autorité administrative indépendante, a fait découvrir des indices graves et bouleversants à l’encontre des personnalités de haut rang, impliquées ou susceptibles  de l’être », lit-on dans ce document qui porte la signature du magistrat Cheik Mohamed Cherif Koné.



A en croire les magistrats, les actions menées par les services du BVG ont permis de mettre à nu  » des réseaux alimentés par des personnalités jusque-là paraissant au-dessus de tout soupçon, pour qui le talent se mesure à la prouesse dans le détournement des deniers publics « .



Et d’ajouter que ces dossiers de démantèlement des grands réseaux de détournement, surtout dans le secteur des forces armées et de sécurité, milieu qui, jadis, échappait à tout contrôle au nom d’un  » secret défense », vidé de son sens pour des fins de détournement, sont dignes d’intérêts pour la démocratie, l’Etat de droit et la Justice. ….



L’AMPP rassure quant à l’intervention de la justice pénale et assure le BVG et tous les Maliens de son soutien, de son accompagnement et de sa détermination à œuvrer pleinement dans le combat contre la corruption et l’impunité.  » Jusque là, des mis en cause et leurs compères espèrent encore pouvoir brouiller les pistes ou donner aux faits de détournement une odeur de légalité. Fort heureusement que ces tentatives de divertissement n’ont aucune chance d’aboutir. D’abord les commanditaires eux-mêmes, loin de contester les irrégularités relevées, se perdent dans des argumentations incohérentes dépourvues de bases juridiques. Aussi, le rôle déterminant du Bureau du Vérificateur Général dans la sauvegarde des deniers publics est aujourd’hui suffisamment bien perçu par les populations « , souligne la lettre des représentants du ministère public au Mali.



                                                                             Bruno D SEGBEDJI



Dernière mise à jour de cet article: 22-11-2017