Le Vérificateur Général réitère toute sa disponibilité à ONU-Femmes

posté le 29-08-2014

vg_onufemmeBAMAKO, le 21 Aout 2014 – Le Vérificateur Général du Mali, Monsieur Amadou Ousmane TOURE, a reçu en audience une délégation de l’Organisation des Nations Unies pour les Femmes (ONU-Femme) afin d’échanger sur les perspectives de collaboration ainsi que les enjeux liés à la question du genre au Mali. La délégation d’ONU-Femmes s’est félicitée de la relation privilégiée que le Vérificateur Général a créé avec son organisation. Ce partenariat se matérialise par la désignation de deux points focaux au Bureau du Vérificateur Général, l’organisation d’ateliers de formation du personnel sur les questions de genre, entre autres. Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action, ONU-Femmes a mobilisé 6 millions de dollars pour le financement de projets gérés soit par des ONG locales, soit par l’Etat. Selon la délégation d’ONU-Femmes, c’est en ce sens que cet organisme Onusien finance plusieurs projets en renforcement des capacités et promotion du genre en partenariat avec le Ministère de la Promotion de la Femmes, de la Famille et de l’Enfant. Il sollicite donc l’accompagnement du BVG dans le suivi de l’utilisation de ces fonds dans chacune des structures avec lesquelles ONU-Femmes travaille.

Tout en félicitant les responsables d’ONU-Femmes pour leur engagement constant à l’amélioration des conditions de vie des femmes au Mali, le Vérificateur Général du Mali a tenu a rappelé que l’enjeux « genre » était au cœur de ses préoccupations dans la gestion de son Institution. Il a rappelé à ce titre que les partenaires Canadiens du Bureau du Vérificateur Général l’accompagnaient énergiquement dans ce sens depuis sa prise de fonction en Avril 2011. Selon le Vérificateur Général, « l’Atelier sur le genre organisé par ONU-Femmes dans nos locaux a vraiment été utile à la compréhension du personnel sur ces questions ». Sans aucune équivoque, le Vérificateur Général a tenu à rassurer  ses interlocuteurs sur la possibilité de suivre l’utilisation des fonds mis à disposition par ONU-Femmes aux structures citées plus haut. « Nous menons actuellement un audit conjoint de cinq marchés d’Etat avec l’Union Européenne et y rajouter ONU-Femmes est un honneur pour mon Institution » révèlera Monsieur Amadou Ousmane TOURE. Avant d’ajouter : « Et sachez que nous ne recherchons pas à obtenir de financement de votre part car nous disposons d’un budget spécifique pour ces question. Ce que le Bureau du Vérificateur Général souhaite, c’est vraiment un partenariat opérationnel avec ONU-Femmes », martèlera-t-il. Finalement, il insistera sur la nécessité pour lui de renforcer l’image et la crédibilité du Mali aux yeux de nos partenaires internationaux. Toute chose qui passe par un suivi rigoureux de chaque franc mis à disposition du Mali aussi bien par les donateurs de Bruxelles que par d’autres acteurs.



Avant de libérer ses interlocuteurs, le Vérificateur Général du Mali a voulu prendre l’engagement de continuer à promouvoir le genre au sein de son personnel. A ce titre, il a assuré la délégation d’ONU-Femmes que les points focaux désignés au sein de son Institution feront à présent partie des commissions de recrutement du personnel du Bureau du Vérificateur Général. « J’ai été humainement touché par le fait de savoir que vos fonds sont utilisés vraiment et réellement pour aider les démunis, les pauvres et les sans-emploi. Je ne peux qu’être honoré par votre présence ce matin et votre sollicitation ne sera pas vaine », conclura le Vérificateur Général du Mali.



 



 



Dernière mise à jour de cet article: 21-05-2019