Le Vérificateur Général a reçu les coordinateurs du projet d’appui à l’adaptation aux changements climatiques

posté le 07-07-2016

BAMAKO, le 6 Juillet 2016 – Le Vérificateur Général du Mali, Monsieur Amadou Ousmane TOURE, a reçu en audience une délégation de l’UNCDF, l’agence d’investissement des Nations Unies pour les 48 pays les moins avancés du monde (PMA). La délégation était conduite par Madame CISSE Safiatou Diarra, Coordinatrice Technique du Programme « Local Dévelopment Finance Practice » (LDFP).

Les échanges ont porté sur le projet intitulé « Local Climate Adaptive Living Facility » (LoCAL), une initiative de l’UNCDF visant à mettre en place un mécanisme de financement de l’adaptation des collectivités territoriales aux changements climatiques. LoCAL opère à travers des subventions basées sur la performance desdites collectivités en matière de gestion financière, budgétaire et environnementale. Suite au lancement de la phase pilote dans les communes de Kayes et Nioro, les coordinateurs du projet LoCAL effectuent des visites d’échange auprès de l’ensemble des structures de contrôle en vue de mieux comprendre les mécanismes par lesquels la gestion des collectivités territoriales est auditée par l’Etat.

L’UNCDF attache une importance particulière à travailler avec les Collectivités Territoriales. Le but recherché dans ce programme est d’utiliser les mécanismes qui passent par l’Etat afin d’inclure toute la chaîne décisionnelle dans le processus. Mais pour une plus grande efficacité de LoCAL, l’UNCDF insiste sur la transparence, la bonne gestion et la redevabilité. C’est pourquoi la délégation du jour a tenu à rencontrer le Vérificateur Général afin de recueillir ses conseils sur le meilleur moyen d’assurer un contrôle effectif des communes bénéficiaires des fonds du programme.

Le Vérificateur Général a salué l’initiative de cette organisation internationale. Il a expliqué que la préservation de la biodiversité et de l’environnement devrait faire l’objet d’une attention particulière de tous. A ce titre les fonds mis à disposition des Collectivités doivent être rigoureusement gérés par les gestionnaires. Evoquant le contrôle des collectivités territoriales, Amadou Ousmane TOURE a indiqué qu’il procèdera bientôt à la vérification de la gestion des Conseils régionaux et de Cercle ainsi que des communes urbaines de certaines régions du pays. Il a motivé cette décision par sa volonté affichée de faire en sorte que le processus de régionalisation en cours ainsi que les initiatives similaires à celles du projet LoCAL fassent l’objet d’un suivi et d’une évaluation particuliers.



La Cellule Communication



 



Dernière mise à jour de cet article: 20-09-2017