Les Rapports Annuels 2013 et 2014 sont rendus publics

Bamako, le 26 mai 2015 - Monsieur Amadou Ousmane TOURE, Vérificateur Général du Mali, a rendu publics ses rapports annuels de 2013 et de 2014. Conformément à l’article 18 de la loi instituant le Vérificateur Général au Mali, ces rapports annuels ont été solennellement adressés au Président de la République et transmis au Premier Ministre, Chef du Lire la suite

Rapport définitif : Aéronef et Fourniture d’équipements aux FAMA

Télécharger le rapport

Lire la suite

Le Vérificateur Général réitère toute sa disponibilité à ONU-Femmes

BAMAKO, le 21 Aout 2014 – Le Vérificateur Général du Mali, Monsieur Amadou Ousmane TOURE, a reçu en audience une délégation de l’Organisation des Nations Unies pour les Femmes (ONU-Femme) afin d’échanger sur les perspectives de collaboration ainsi que les enjeux liés à la question du genre au Mali. La d&ea Lire la suite

Remise des dossiers de dénonciation au Procureur de la République

Télécharger le Communiquée de presse

Télécharger la

Lire la suite

Les partenaires techniques et financiers du Mali réitèrent leurs soutiens au Vérificateur Général

Promotion de la bonne gouvernance : les partenaires techniques et financiers du Mali réitèrent leurs soutiens au Vérificateur Général

Dans le cadre de la relance socioéconomique du Mali post-crise, il ressort Lire la suite

Le Vérificateur Général remet les dossiers de dénonciation à la Directrice Générale du Contentieux de l’Etat

Le Mardi 18 mars 2014, dans la matinée, le Vérificateur Général du Mali, SEM Amadou Ousmane TOURE, accompagné du Chef de la Cellule Juridique, Mr Famory KEITA, a reçu la Directrice Générale du Contentieux de l’Etat, Mme BAH Awa Toumagnon. L’entretien de près d’une heure a porté sur le Rapport Annuel 2012 d Lire la suite

Atelier avec la société Civile

Le Conseil National de la Société Civile organisait hier, Jeudi 13 Février 2014 au Grand Hôtel de Bamako, un atelier de restitution des conclusions du rapport annuel du Vérificateur Général. Pour l'occasion, le Vérificateur Général fut représenté par une délégation conduite par le Vérif Lire la suite

Délinquance financière : Sina Damba écrouée, et les autres ?

posté le 24-08-2015

 « Délinquance financière : Sina Damba écrouée, et les autres ? »

sdOn la disait être dans le collimateur du pôle économique et financier, depuis des mois. Finalement, Mme Maïga Sina Damba, ancienne directrice de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi, a été placée sous mandat de dépôt et écrouée, le jeudi 20 août dernier, à la prison pour femmes de Bollé. Motif ? La dame Damba, accusée de crime « d’atteinte aux biens publics, délit de favoritisme et fractionnement de marchés », aurait fait de la résistance en refusant, pendant plus de trois semaines, de déférer à la convocation du juge qui a finalement lancé un mandat contre elle.

Ainsi, Sina Damba rejoint Issa Tiéman Diarra, également placé sous mandat de dépôt et écroué, depuis le 28 juillet à la prison centrale de Bamako, pour le même chef d’accusation. Ces deux personnalités, qui se sont succédé à la tête de l’Apej, seraient impliquées dans une affaire de détournement présumé de quelque 5,6 milliards de nos francs. Ce « trou » dans les finances de l’Agence a été décelé par le bureau du vérificateur général, après la vérification de la gestion financière et comptable des exercices 2010, 2011, 2012 et 2013. La justice avait alors été saisie par qui de droit pour entendre les présumés responsables. Parmi les personnes citées, il y a aussi Modibo Kadjoké qui fut également ancien DG de l’Apej et ancien ministre. Celui-ci, l’on se souvient, a démissionné de son poste de président du comité d’organisation du sommet Afrique-France.

Qu’a-t-il précipité la chute de Sina ? Une source bien introduite rapporte que Mme Maïga « avait fait de la résistance en refusant de déférer à la convocation du juge régulièrement servie pendant plus de trois semaines. Un mandat d’arrêt fut alors lancé contre elle. A la suite de laquelle les limiers du pôle économique et financier l’ont cueillie quelque part dans le district de Bamako pour la ramener devant le juge… ». Ancienne ministre et responsable du Cnid, Sina Damba est aussi membre de certaines associations féminines. Son arrestation est diversement appréciée. Si certains estiment qu’elle (cette action) est logique, au vu des rapports du Vegal ; d’autres critiquent la mesure. Pour ceux-ci, Sina ne peut être poursuivie alors que d’autres personnes (proches du pouvoir), impliquées dans des scandales (achat de l’avion présidentiel et contrat d’équipement militaires), ne sont nullement inquiétées. Deux poids, deux mesures ?

La Rédaction

Note d’information

posté le 03-06-2015

Objet : Tenue de l' Assemblée Générale extraordinaire du RINLCAO

Le Comité Exécutif du Réseau des Institutions Nationales de Lutte contre la Corruption en Afrique de l'Ouest (RINLCAO) a décidé d'organiser une Assemblée Générale Extraordinaire, à Bamako les 8 et 9 juin 2015, en partenariat avec le Bureau Régional pour l'Afrique de l'Ouest et Centrale de l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) et le Bureau du Vérificateur Général (BVG).

Le RINLCAO est un organisme de lutte contre la corruption créé au sein de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Il regroupe les institutions nationales de lutte contre la corruption des Etats membres de la CEDEAO et a pour but de promouvoir la coordination et la coopération entre les institutions établies pour combattre la corruption dans la région de l'Afrique de l'Ouest.

Les travaux de l'Assemblée Générale Extraordinaire, qui se tiendront à « Azalai Grand Hôtel de Bamako », porteront sur la relecture des statuts du RINLCAO et l'examen des questions relatives à la corruption et au trafic de drogues.

Vœux de Ramadan 2015

posté le 23-07-2015

BAMAKO, le 22 Juillet 2015

Le personnel du Bureau du Vérificateur Général a présenté le Mardi 21 Juillet dernier ses vœux à la direction, représentée par le Vérificateur Général Adjoint, Monsieur Aboubacar DIARRA, à l’occasion de la fête de l’Aid el Fitr marquant la fin du mois béni de Ramadan de la Communauté musulmane. Par la voix du délégué principal du personnel, Monsieur Fousseni DIARRA, le personnel du Bureau du Vérificateur Général a exprimé tous ses vœux de communion, de paix et de propérité pour le Mali ainsi que d’entente au sein du Bureau. A la suite de cette intervention, le Vérificateur Général Adjoint a pris la parole pour réaffirmer tout l’engagement de la direction à favoriser la cohésion et l’entente cordiale. Finalement, dans le cadre des vœux de communion prononcés par les représentant des communautés chrétienne et musulmane, un accent particulier a été porté sur la volonté de tous que le processus de paix engagé permette de stabiliser définitivement le Mali.



Photo:

20150721_101816_rd

La Cellule Communication